En Italie, la Ligue et le Mouvement 5 Etoiles (M5S) ont convenu ce jeudi d'un accord de gouvernement, moins d'une semaine après un premier échec. Suite à une journée de négociations à Rome, les deux formations populistes ont de nouveau proposé Giuseppe Conte pour le former. Il a été convoqué dans la soirée au palais du Quirinal, où l'attend le président Mattarella.

Le discret juriste Giuseppe Conte se voit donc offrir une seconde chance quatre jours seulement après avoir renoncé à composer un premier gouvernement, face aux nombreux désaccords avec le président sur la composition de ce dernier.

Plusieurs sources affirment que Giuseppe Conte nommerait ministres les leaders des deux formations qui l'ont porté au pouvoir. Le jeune Luigi Di Maio, la nouvelle figure du Mouvement anti-système 5 étoiles, hériterait du ministère de l'Industrie.

Matteo Salvini, le chef de la Ligue, parti d'extrême droite profondément anti-immigration, se verrait nommé ministre de l'Intérieur. L'eurosceptique Paolo Savona, dont la nomination au poste de ministre de l'Economie a été refusée par le président, est pressenti aux Affaires européennes.

Le président Mattarella exige des garanties notamment sur les traités internationaux et le maintien dans l'euro. Mais le temps presse: l'Italie a besoin d'un Président du conseil avant la fête nationale ce samedi et le début du G7 la semaine prochaine.

Publicité
Publicité
Contenus sponsorisés