Vidéo associée: 

Publié le 07/03/2018

Italie : Berlusconi respectera le pacte avec la Ligue

Corps: 

S'exprimant pour la première fois depuis les élections générales en Italie, Silvio Berlusconi a dit espérer que la coalition de centre-droit serait choisie pour former le nouveau gouvernement.

Dans un message vidéo enregistré dans sa villa d'Arcore, près de Milan, l'ancien Premier ministre de 81 ans a aussi finalement reconnu implicitement le leadership de Matteo Salvini, chef de la Ligue, mais se garde une place de choix. Il veut conserver un rôle "déterminant":

"Ensemble, nous avons contribué de manière décisive à la construction de la coalition de centre-droit et à sa victoire, mais le résultat de Forza Italia aurait été très différent si on ne m'avait pas empêché de concourir en tant que candidat... Tout en respectant les alliés et en respectant les pactes, je reste le leader de Forza Italia, je serai le coordinateur du centre-droit, je serai le garant de la cohésion de la coalition".

Les "pactes" sont un accord entre Berlusconi et Salvini qui prévoit que celui des deux dont le parti prend ne serait-ce qu'une voix de plus que l'autre désignera le prochain chef du gouvernement. A condition bien sûr que la coalition réussisse à mettre sur pied une majorité parlementaire, ce qui n'est pas le cas pour le moment.

Forza Italia a perdu une grande partie de son électorat traditionnel au profit du parti de l'extrême droite, La Ligue, et du mouvement populiste 5 étoiles.

Berlusconi a l'intention de réunir la semaine prochaine les élus, sénateurs et députés de FI pour discuter avec eux de la ligne politique à suivre.

Au total, la coalition de centre-droit a remporté 37 % des voix, contre 32 % pour le M5E de Luigi Di Maio.

Publicité

Contenus sponsorisés

Publicité