Avec plus de 4.000 start-ups à son actif, Israël prouve qu'elle est une référence en matière de projets innovants et confirme son surnom de "Start-up nation". Nouvelle étape : la réconciliation. En l'absence de volontés politiques, des entrepreneurs israéliens et palestiniens ont décidé d'utiliser le marché des nouvelles technologies pour rapprocher les deux peuples.

Publicité
Publicité

Contenus sponsorisés