Interviewée à l'issue d'une conférence sur le cyberharcèlement organisée en début de semaine à Jérusalem, l'ex-stagiaire à la Maison Blanche à jamais célèbre pour sa liaison avec Bill Clinton a quitté le plateau dès la fin de la première question. "Attendez-vous toujours des excuses personnelles de sa part?", lui avait demandé de but en blanc la journaliste. C'est la question de trop, alors qu'il était convenu de ne pas aborder le sujet de l'ancien président américain pendant l'entretien. Après lui avoir répondu : "Je suis vraiment désolée, je ne vais pas pouvoir faire ça", Monica Lewinsky a posé son micro, s'est levée, puis est partie, laissant son interlocutrice en plan.

Publicité
Publicité
Contenus sponsorisés