Vidéo associée: 

Publié le 23/01/2017

Israël : l’arrivée de Trump à la Maison Blanche provoque l’accélération de la colonisation

Corps: 

Le gouvernement de Benjamin Netanyahu vient d'autoriser la construction de 566 appartements dans la partie Est de Jérusalem. Le projet était resté bloqué l'année dernière, après l'adoption en décembre d'une résolution des Nations unies condamnant la colonisation israélienne

'Tout le monde m'a demandé d'attendre jusqu'au 20 de ce mois, le début de la présidence de DonaId Trump aux Etats-Unis, a affirmé hier Meir Turjeman, l'adjoint au maire de Jérusalem. Trump nous donne de l'espoir. Trump a clairement dit qu'il autoriserait les constructions à Jerusalem. Cela n'a rien à voir avec avant.'

Selon la presse israélienne, Netanyahu a promis hier à ses ministres une colonisation sans restriction de Jerusalem-Est dans un avenir proche. Inacceptable pour l'Autorité palestinienne.

'La balle est à présent dans le camp de M. Trump pour qu'il nous explique s'il défend un État d'Israël dont les frontières sont conformes à celles définies en 1967, ou s'il soutient au contraire un État expansionniste, fasciste, raciste et colonialiste', s'indigne le Djibril Rajoub, le numéro deux du Fatah au pouvoir en Cisjordanie.

Trump et Netanyahu se sont entretenus hier par téléphone. Le chef du gouvernement israélien devrait être reçu en février à Washington. Israël pourrait alors annoncer l'annexion du bloc de colonies de Maale Adumim, près de Jérusalem.

Publicité

Contenus sponsorisés

Publicité
Publicité

A lire aussi sur Planet