L'Iran, longtemps resté fermé aux occidentaux, s'ouvre peu à peu aux touristes étrangers. C'est notamment une volonté du nouveau président, Hassan Rohani, qui veut attirer les visiteurs étrangers dans son pays. A Ispahan, l'une des merveilles de l'empire perse, le nombre de touristes étrangers a même dépassé le nombre d'iraniens sortis de leur pays pour voyager : une première depuis la révolution islamique, il y a 35 ans.

Publicité
Publicité

Contenus sponsorisés