Selon les services anti-terroristes français, près de 1.600 personnes sont impliqués en France dans des filières jihadistes. Parmi elles, deux auraient commis des attentats suicide en Irak, selon le Centre de surveillance des sites jihadistes. Il s'agit d'Abou Maryam al-Firansi et Abou Abdoul Aziz al-Firansi, appartenant à l'organisation Etat islamique.

Publicité
Publicité

Contenus sponsorisés