Pendant plus de 10 ans et demi, Abdullah a servi d'interprète à l'armée française. Arrivé en France en octobre 2015, il a depuis obtenu un visa pour rester dans le pays. "Là-bas c'était dangereux", explique-t-il. L'homme a pu emmené ses deux fils. Le reste de sa famille, elle, est restée en Afghanistan. Pour des raisons de sécurité, il a préféré rester anonyme sur le plateau de LCI.

Publicité
Publicité
Contenus sponsorisés