Deux jours après avoir été contraints d'abandonner leurs voitures sur l'autoroute A10 devenue impraticable à cause des intempéries des dernières heures, des automobilistes ont pu retourner sur place à bord des camion de l'armée. Sur place, ils ont notamment croisé des chauffeurs routiers qui n'ont pas bougé depuis 48 heures.

Publicité
Publicité

Contenus sponsorisés