François Fillon ne s'est pas rendu comme prévu ce mercredi matin au Salon de l'agriculture et n'a pas convoqué le motif du report de sa visite. Mais il y a une certitude: le candidat de droite à la présidentielle n'a pas pu être entendu dans la matinée par la justice. L'information judiciaire ayant été ouverte vendredi, il existe un délai de 10 jours incompressibles entre le moment où le mis en cause reçoit sa convocation et le moment où il est convoqué. "A moins que François Fillon veuille être entendu plus tôt", remarque Sarah-Lou Cohen, journaliste au service Police-Justice de BFMTV.

Publicité
Publicité

Contenus sponsorisés