C'est un président ému mais aussi en colère qui est venu rendre hommage aux victimes d'un incendie vendredi soir dans une discothèque de Bucarest. Klaus Iohannis a mis en cause le non respect de la réglementation qui a provoqué la mort de 27 personnes, en majorité des jeunes. Environ 400 personnes se sont précicitées vers l'unique sortie du club pour échapper aux fumées et aux flammes. Elles assistaient à un concert quand le plafond s'est embrasé.

Picture circulating on #Bucharest social media related to nightclub fire which killed 27, via Rezistenta Urbana (FB) pic.twitter.com/imQXv1GYfa- Michael Bird (@MichaelBirdUK) 31 Octobre 2015

'Il est inimaginable qu'il y ait pu y avoir autant de gens réunis pour un concert dans un tel espace et qu'une tragédie ait pu se produire dans un temps aussi court parce que des normes simples de sécurité ont été ignorées' a dit le président roumain.

146 personnes sont hospitalisées, 10 d'entre elles se trouvent dans un état critique. Le ministre de la Santé a lancé un appel aux dons de sang. Un deuil national de trois jours a été décrété en Roumanie. Une enquête est en cours pour déterminer les causes exactes du drame.

Publicité
Publicité
Contenus sponsorisés