Vidéo associée: 

Publié le 05/02/2016

Imbroglio autour du cas Julian Assange : "La porte de l'ambassade n'est pas prête de s'ouvrir"

Corps: 

Comme attendu, le groupe de travail de l'ONU sur la détention arbitraire de Julian Assange a publié ce vendredi matin sa décision en faveur du fondateur de WikiLeaks. Il doit être indemnisé par le Royaume-Uni et la Suède, qui s'y refusent. De fait, une bataille politique et juridique va s'ouvrir rapidement, comme l'explique la correspondante de LCI Catherine Jentile de Canacaude.

Publicité

Contenus sponsorisés

Publicité
Publicité

A lire aussi sur Planet