La députée de la France insoumise Clémentine Autain, invitée de Jean-Jacques Bourdin sur BFMTV et RMC ce vendredi, a estimé que "la place prise dans le débat public par les différentes affaires pointées dans la presse concernant Raquel Garrido est disproportionnée". "Il y a une forme d'acharnement qu'il faut entendre", a-t-elle ajouté, finissant par concéder que cela "dessert le mouvement".

Publicité
Publicité

Contenus sponsorisés