Au lendemain des attentats de Paris, il avait réussi à arrêter le temps devant le Bataclan en jouant "Imagine" de John Lennon. Depuis 5 ans, Davide Martello parcourt le monde avec son piano pour venir à la rencontre des populations dans la souffrance. À la rencontre des migrants, pour fêter Noël à Stuttgart, ou protester contre la guerre devant une usine d'arme en Allemagne, il joue l'air de l'ancien Beattles.

Publicité
Publicité
Contenus sponsorisés