"Il n'y a pas eu de référendum d'auto-détermination en Catalogne", a maintenu ce dimanche le chef du gouvernement espagnol, Mariano Rajoy, après l'organisation illégale d'un scrutin. "L'Etat de droit reste en vigueur avec toute sa force", a déclaré le dirigeant conservateur lors d'une allocation télévisée.

Publicité
Publicité

Contenus sponsorisés