Vidéo associée: 

Publié le 31/01/2017

Il nous place devant une équation impossible : à gauche des députés réformateurs revendiquent un droit de retrait

Corps: 

Après la victoire de Benoît Hamon à la primaire, certains députés "réformateurs" revendiquent un "droit de retrait" pendant la campagne présidentielle, afin de rester fidèles à leur camp sans renier leurs idées. Il y a dans les idée qu'il avance des choses qui n'ont jamais été délibérée et puis surtout dans lesquelles on ne se retrouve pas", explique en direct sur LCI, Gilles Savary, député PS de Gironde.

Publicité

Contenus sponsorisés

Publicité

A lire aussi sur Planet