À l'occasion du sommet de l'Union africaine qui s'est ouvert à Nouakchott, France 24 a rencontré le président tchadien Idriss Déby qui revient notamment sur la situation sécuritaire au Sahel et le financement du G5. Après l'attaque du QG de la force du G5 Sahel vendredi à Sévaré, au Mali, le président tchadien Idriss Déby dénonce un attentat commis contre "un symbole très fort". "Cela nous a bouleversés", confie le chef de l'État dans un entretien à France 24 réalisé en marge du sommet.

Publicité
Publicité
Contenus sponsorisés