Alors que les forces irakiennes, soutenues par une coalition occidentale, sont engagées dans la reprise de Mossoul à l'organisation État islamique (EI), le ministre irakien des Affaires étrangères, Ibrahim al-Jaafari, revient sur les enjeux de la bataille. Il évoque notamment le rôle et l'avenir des milices chiites dans la lutte contre le jihadisme et réaffirme la position de Bagdad concernant la Turquie voisine, accusée d'ingérence.

Publicité

Contenus sponsorisés