"En leur rendant hommage dans la Cour des Invalides", l'historien Jean Garrigues explique que l'on reconnait les 130 victimes des attentas du 13 novembre comme des "martyres". Invité vendredi sur le plateau de LCI, il ajoute que même si leur présence n'était pas voulue, les victimes "sont mortes pour des valeurs".

Publicité
Publicité
Contenus sponsorisés