Lors de son discours du 14 juillet, François Hollande a exprimé sa volonté d'avancer sur le sujet du droit de vote aux étrangers. Renaud Pila explique pourquoi le président revient aujourd'hui sur ce débat qui agite tant les Français.

Publicité
Publicité

Contenus sponsorisés