Arrivé à Abuja vendredi soir, François Hollande va participer à un sommet régional consacré à la lutte contre Boko Haram. Il sera le seul président non Africain sur place. Depuis deux ans, une force multinationale de 8.500 hommes lutte contre le groupe islamiste terroriste, qui serait responsable de la mort de plus de 20.000 personnes.

Publicité
Publicité

Contenus sponsorisés