Présent à Washington pour évoquer la stratégie de lutte contre Daech en Irak et en Syrie, le président de la République François Hollande a précisé que le président américain Barack Obama a été "le premier" à l'appeler après les attentats du 13 novembre. Selon le chef d'Etat français, le message d'Obama était "d'unir nos forces" pour lutter contre Daech.

Publicité
Publicité
Contenus sponsorisés