Guy Verhofstadt, chef de file des libéraux et démocrates au Parlement européen et ancien Premier ministre belge, est aussi le représentant du Parlement dans la négociation sur le Brexit. Il juge scandaleuses les agressions contre des Polonais et les Bulgares au Royaume-Uni. Selon lui, il faudra y défendre les intérêts des résidents européens dans la négociation ainsi que le principe de libre-circulation des travailleurs.

Publicité
Publicité

Contenus sponsorisés