Donald Trump, en tête des primaires républicaines aux États-Unis, a une nouvelle fois fait des déclarations tonitruantes. Il promet de renvoyer chez eux les 200.000 réfugiés que l'Amérique pourrait accueillir suite à la crise syrienne. Le milliardaire a aussi loué l'intervention de Poutine.

Publicité
Publicité
Contenus sponsorisés