Peut-être un espoir de paix au Yémen. Des pourparlers cruciaux ont démarré à Stockholm. Cette fois, le gouvernement et les rebelles Houthis sont représentés. Ces négociations ont lieu sous l'égide des Nations Unies et son médiateur Martin Griffiths. Le meurtre du journaliste Jamal Khashoggi a accru la pression sur l'Arabie Saoudite, à la tête de la coalition. La paix est-elle aujourd'hui à portée de main ? Les enfants pourraient-ils ne plus mourir de faim dans ce pays ?

Publicité
Publicité

Contenus sponsorisés