Au neuvième jour du mouvement de grogne des policiers, le ministre de l'Intérieur Bernard Cazeneuve a vivement répondu à l'Assemblée nationale aux députés LR qui l'accusent de mauvaise gestion des forces de l'ordre. "Ils manifestent une colère, a dit Bernard Cazeneuve, mais ils la manifestent surtout à l'égard de l'état déshérence dans lequel vos amis ont laissé la police et la gendarmerie, et que nous sommes en train de corriger par nos décisions."

Publicité
Publicité

Contenus sponsorisés