Un gigantesque incendie, apparemment volontaire, a ravagé lundi le camp de réfugiés et migrants de Moria, à Lesbos, pratiquement six mois jour pour jour après l'entrée en vigueur de l'accord UE-Turquie prévoyant le renvoi en Turquie des arrivés depuis le 20 mars.

Publicité
Publicité

Contenus sponsorisés