La Grèce a connu sa première grève générale depuis un an dans les secteurs public et privé. Ces manifestations contre l'austérité avaient reçu le soutien de Syriza, le propre parti du Premier ministre Alexis Tspiras.

Publicité
Publicité
Contenus sponsorisés