Lundi dernier il a fallu à l'incendie géant moins de deux heures pour réduire en cendres des quartiers entiers de Mati, près d'Athènes.

En Grèce, l'urbanisme illégal est aujourd'hui pointé du doigt. Le ministre grec de la défense a déclaré que les bâtiments construits sans permis avaient contribué à la catastrophe.

Plus du tiers des bâtiments de la région d'Athènes ont été construits illégalement. La capitale grecque s'est étendue sans plan d'urbanisme ni cadastre. Certaines maisons et lotissements ont été bâtis côte à côte dans des zones boisées, à l'accès difficile.

Ainsi, on n'explique pas encore l'origine de ces incendies. Mais on sait pourquoi ils pu être si meurtriers.

Publicité
Publicité
Contenus sponsorisés