À Londres, les jeunes Européens cumulent les petits jobs, les contrats 0 heure lancés par Tony Blair. Le principe : le patron appelle ses salariés une heure à l'avance. Pas de chômage mais pas de salaire fixe.

Publicité
Publicité
Contenus sponsorisés