Huit ex-salariés de Goodyear sont jugés en appel à Amiens ce mercredi. Ils avaient été condamnés à 9 mois de prison ferme en 2015 pour la séquestration des cadres de leur ancienne entreprise. À la sortie de l'audience, le leader CGT -Goodyear semblait plutôt confiant et disait ne rien regretter.

Publicité

Contenus sponsorisés