Invité de BFMTV, le politologue, spécialiste du monde musulman et auteur de "Terreur dans l'Hexagone", estime que les attentats du 13 novembre "sont une catastrophe politique pour Daesh". En ciblant indifféremment toutes les catégories de population, et plus seulement certaines comme les journalistes de Charlie Hebdo ou des personnes juives en janvier, les terroristes ont raté l'élan de sympathie qu'ils pensaient susciter parmi certains individus prompts à se radicaliser.

Publicité
Publicité

Contenus sponsorisés