En marge du denier Conseil européen, Caroline de Camaret et Dominique Baillard ont reçu Georges Katrougalos, ministre grec des Affaires européennes. Alors que le dossier migratoire menace la stabilité de l'Union, il défend une approche commune et regrette que des "États regardent ce problème en fonction de leurs intérêts nationaux, ce qui est légitime, mais aussi en fonction de leurs petits jeux politiques internes, ce qui n'est pas légitime".

Publicité
Publicité
Contenus sponsorisés