MOTS POLITIQUES. La proposition de Manuel Valls d'une fusion des listes PS et LR en cas de victoire du FN au premier tour des régionales a lancé un débat national. Si Bruno Le Roux, président du groupe socialiste à l'Assemblée, le défend sur Europe 1, le député Vert Noël Mamère l'attaque de front sur France Info en l'accusant de vouloir détruire la gauche. Au Front National Florian Philippot comme Marion Maréchal-Le Pen profitent de cette pagaille pour tirer leur parti. La nièce de la présidente du FN déclare par exemple sur RTL : "Manuel Valls ferait mieux de conserver son temps, son énergie, sa salive, a essayer de régler les problèmes des Français".

Publicité
Publicité
Contenus sponsorisés