Ce vendredi soir, un massacre a été évité de justesse dans le Thalys Amsterdam-Paris. Le tout grâce à deux militaires américains en civil, présents par hasard dans le wagon au moment des faits. Ils ont repéré le bruit du chargement du fusil et ont immédiatement tenté de maîtriser le suspect. Le président des Etats-Unis Barack Obama a salué le courage de ces deux nouveaux héros de l'Amérique.

Publicité
Publicité

Contenus sponsorisés