Un caporal de l'armée tunisienne a tué lundi sept de ses camarades avant d'être abattu dans une caserne de Tunis, où les autorités privilégiaient la piste d'un "acte isolé" et non terroriste, le tueur ayant des problèmes familiaux et psychologiques. Détails.

Publicité
Publicité

Contenus sponsorisés