Au lendemain de la fusillade, qui a fait 14 morts à San Bernardino, en Californie, de nombreux explosifs ont été retrouvés au domicile des tireurs. Barack Obama a déclaré jeudi que les motivations des auteurs de la tuerie demeuraient jusqu'alors inconnues, mais que la piste terroriste était "possible".

Publicité
Publicité
Contenus sponsorisés