Une marée humaine dans les rues d'Hébron en Cisjordanie. Des milliers de Palestiniens enterrent leurs morts, cinq adolescents âgés de 15 à 18 ans dont deux filles. Ils ont été abattus par les forces israéliennes qui les accusaient d'avoir poignardé ou tenté de poignarder des soldats.

À Bethléem, c'est un bébé de 8 mois que des centaines de Palestiniens ont enterré. L'enfant est mort asphyxié par des grenades lacrymogènes tirées par des soldats israéliens près de sa maison.

À Jénine, la tension, déjà, vive, a de nouveau grimpé samedi. Des heurts ont opposé une nouvelle fois jeunes lanceurs de pierres et soldats israéliens. Cette spirale de violence a fait un nouveau mort ce samedi. Un Palestinien de 17 ans a été abattu par les forces israéliennes à un check-point du nord de la Cisjordanie. Selon la police israélienne, il avait tenté d'attaquer au couteau un des gardes, ce dernier n'a pas été blessé.

Publicité
Publicité
Contenus sponsorisés