Cinq ans après la catastrophe de Fukushima, il n'est toujours pas question pour le Japon de renoncer au nucléaire. Au contraire, le gouvernement veut réactiver ses centrales. Quelles sont les arguments avancés ?

Publicité
Publicité

Contenus sponsorisés