Deux jeunes filles, "mineures radicalisées", originaires de Haute-Savoie, sont activement recherchées, soupçonnées de vouloir rejoindre la Syrie. La famille de Louisa, la décrit comme une jeune fille de 15 ans qui "ne fait partie d'aucun réseau". Son amie, Israé, est déjà connue des autorités pour avoir manifesté un intérêt pour le jihad.

Publicité
Publicité
Contenus sponsorisés