Au lendemain d'un meeting annulé à Chicago perturbé par des opposants, Donald Trump a une nouvelle fois vu son rassemblement dans l'Ohio troublé par un protestataire qui a tenté de monter sur scène. Le candidat républicain à l'investiture a accusé son "ami communiste" Bernie Sanders, candidat démocrate, d'être à l'origine des heurts.

Publicité
Publicité

Contenus sponsorisés