Vidéo associée: 

Publié le 06/11/2017

Fraude : l'UE veut se doter une liste noire des paradis fiscaux

Corps: 

Une réunion cruciale pour les ministres des finances de l'Union européenne ce mardi, qui sera essentiellement axée autour des Paradise papers, un vaste dossier de révélations de fraudes fiscales à l'échelle mondiale.

Un scandale dont il faut tirer des leçons, selon Pierre Moscovici, à la tête de la Commission européenne aux affaires économiques : 'Ces scandales choquent l'opinion, ils montrent qu'il y a encore des entreprises ou des individus fortunés qui sont prêts à beaucoup, sinon à tout, pour éviter de payer les impôts qu'ils doivent payer, à l'image des autres citoyens. Et puis c'est aussi une bonne nouvelle parce que cela aide à la prise de conscience, notamment chez les Etats membres, qu'il faut sans arrêt progresser dans la lutte contre la fraude et l'évasion fiscale', a-t-il déclaré.

L'une des solutions pour lutter contre la fraude fiscale selon Pierre Moscovici, serait d'établir une liste noire des paradis fiscaux. Une mesure qui sera débattue mardi à la réunion des ministres des finances : 'Un : je souhaite que cette liste soit publiée rapidement. On avait dit fin d'année 2017, honnêtement ce contexte nous oblige encore plus à aller vite. Deuxièmement, je souhaite que cette liste soit crédible. Et puis troisièmement je souhaite qu'il y ait de la fermeté. La fermeté suppose que quand il y a des manquements graves et on peut les constater il doit y avoir des sanctions appropriées', a-t-il précisé.

L'évasion fiscale n'est que l'une des faces de la fraude : la Commission appelle également les Etats à renforcer leur lutte contre la fraude à la TVA.

Publicité

Contenus sponsorisés

Publicité
Publicité

A lire aussi sur Planet