Combien coûte la fraude aux transports en commun? La question titillait le député UMP Dominique Tian qui a posé une question écrite sur ce sujet en juin dernier au ministre délégué aux Transports, Frédéric Cuvillier. La réponse du ministère a été publiée mardi au «Journal officiel» : la perte de recettes est évaluée à 400 millions d’euros par an pour la SNCF et la RATP.

Publicité
Publicité

Contenus sponsorisés