François Hollande, Angela Merkel et Vladimir Poutine se sont entretenus mercredi soir sur le conflit syrien. Vladimir Poutine s'est dit prêt à prolonger autant que possible l'arrêt des frappes aériennes russes sur Alep, mais des combats ont déjà eu lieu ce jeudi matin. Hier, Paris et Berlin n'excluaient pas des sanctions contre Moscou.

Publicité
Publicité

Contenus sponsorisés