Manuel Valls a déclaré ce dimanche, lors d'un déplacement dans la Drôme, que les récentes frappes aériennes de la France en Syrie visaient les "sanctuaires de Daech où sont formés ceux qui s'en prennent à la France", ajoutant que cette action serait poursuivie "autant que nécessaire".

Publicité
Publicité
Contenus sponsorisés