L'ex-chef de la brigade des Stups, François Thierry, est accusé d'avoir couvert un immense trafic de cannabis en France. Ce matin, dans Libération, un témoignage d'un de ses anciens " indic " met en cause le commissaire. L'homme pourrait avoir laissé une partie d'une saisie colossale de 7 tonnes de cannabis interceptés par la douane dans les beaux quartiers de Paris à son indic comme un cadeau de remerciement.

Publicité
Publicité

Contenus sponsorisés