François Hollande s'est exprimé devant le Parlement réuni en Congrès à Versailles, lundi après-midi. "La France est en guerre", a affirmé le président de la République. Il ajoute que "le terrorisme djihadiste menace le monde entier". "La nécessité de détruire Daesh constitue un sujet qui concerne toute la communauté internationale", martèle François Hollande. Le président de la République souhaite aussi modifier la Constitution française pour "qu'elle comporte des réponses contre ceux qui voudraient y porter atteinte".

Publicité
Publicité
Contenus sponsorisés