Lors de son premier grand meeting de campagne ce mercredi dans les Alpes-Maritimes, François Fillon a assuré, avec un niveau de langage surprenant, que les Français souhaitent que l'Etat arrête de les "emmerder". "Ce que j'ai entendu le plus souvent dans mes déplacements partout en France, quels que soient les régions et mes interlocuteurs, c'est le même cri du coeur : 'Laissez-nous travailler, laissez-nous réussir, qu'on nous fiche la paix, que l'Etat arrête de nous emmerder !'. Voilà ce que m'ont dit les milliers de français que j'ai rencontrés", a-t-il assuré.

Publicité
Publicité

Contenus sponsorisés