Vidéo associée: 

Publié le 26/01/2017

France : soupçons d’emploi fictif à l’encontre de Penelope Fillon

Corps: 

L'épouse de François Fillon, candidat de la droite à la présidentielle française, soupçonnée d'emploi fictif. Elle aurait touché 500 000 euros brut comme attachée parlementaire de son époux, entre 1998 et 2007, un poste que personne ne savait qu'elle avait occupé jusqu'aux révélations du journal satirique 'Le Canard Enchaîné'.

Employer des membres de sa famille est une pratique répandue au sein de la classe politique française. Ce n'est pas illégal, à condition que ce ne soit pas un emploi fictif.

'Ce qui est dommage, c'est qu'on jette aujourd'hui le discrédit sur l'ensemble des gens qui travaillent dans cette maison, des députés comme de leurs collaborateurs alors qu'ils donnent un maximum, qu'ils ne comptent pas leurs heures chaque semaine au service des députés', déplore le député socialiste Régis Juanico.

Mais tous les élus socialistes ne partagent pas cet avis.

'Quand il y a un emploi familial, pourquoi s'agirait-il d'un emploi fictif ? Les gens peuvent souhaiter travailler en couple. Il y a des enfants qui ont des qualifications justifiées', estime en revanche René Dosière, lui aussi député de la majorité socialiste.

Pour la défense de Penelope Fillon, son entourage affirme qu'elle a toujours préféré rester dans l'ombre. Elle avait récemment affirmé ne s'être jamais impliquée dans la vie politique de son mari.

Le Parquet national financier a ouvert une enquête.

Publicité

Contenus sponsorisés

Publicité
Publicité

A lire aussi sur Planet