Le Tribunal administratif de Lille autorise l'expulsion de la zone sud du bidonville de Calais : les autorités lilloises ont rejeté le recours en référé déposé par un groupe des migrants et d'associations qui leur viennent en aide.

L'ordre d'évacuation de la zone sud de la Jungle de Calais est validé, mais la Préfecture du Pas-de-Calais indique qu'aucune opération de force n'est prévue dans l'immédiat : les autorités comptent poursuivre leurs efforts pour tenter convaincre les migrants de partir 'pour être mis à l'abri' ailleurs.

De leur côté, de nombreux migrants continuent d'essayer de rejoindre l'Angleterre. Sur des images tournées dans la nuit de mercredi à jeudi, on peu voir des policiers blolquant un groupe de migrants qui venaient de quitter la Jungle et espéraient monter dans un train pour la Grande-Bretagne. La police les a raccompagnés jusqu'au bidonville de Calais.

Publicité
Publicité

Contenus sponsorisés